Une rencontre volcanique

(...) Robr fit son entrée, laissant Ferki en retrait à l’entrée de la salle de conférence. Les acclamations fusèrent aussitôt pour saluer l’arrivée de cette nouvelle star bien atypique. Après la conférence, Daïsen Kulit Hazul emmena toute l’équipe des médiateurs pour une visite des nouveaux sites de Loisirs. Pavic et le figurant regagnèrent leur loge, et Robr alla retrouver son ami. Grisé par ce succès incroyable, le mutant voulut que Ferki l’accompagne à la soirée des médias. D’abord réticent, Ferki se laissa convaincre par l’enthousiasme de son ami. Ferki savait qu’il passerait inaperçu au milieu de l’amas de vedettes. A peine eurent-ils passé l’accès réservé aux personnalités, que Robr s’enquit de retrouver Daïsen Kulit Hazul, le laissant seul. Celui-ci, imperturbable malgré le vacarme des invités et de l’orchestre, attrapa un verre au passage d’un serveur automatique, puis se donna une contenance appropriée pour ce genre de faste, quand il entendit une voix cristalline derrière lui. Il se tourna, le verre aux lèvres, et manqua avaler de travers quand il découvrit Daïsen Kulit Hazul qui se tenait devant lui, affichant un air amusé. Il voulut détourner le regard, mais ne put détacher les yeux de ce corps sublime si près du sien. Daïsen Kulit Hazul était pieds nus, mais il remarqua qu’elle était pourtant aussi grande que lui. Elle avança son visage magnifique près du sien, intriguée par les cicatrices qui parcouraient le visage sombre de Ferki. 
« Vous êtes de la Stabilité ? demanda-t-elle, d’une voix caressante. 
– Qu’est-ce qui vous fait croire cela ? réussit à articuler Ferki. 
– Sans doute votre teint cuivré et toutes ces cicatrices, répondit Daïsen Kulit Hazul, avec aplomb.
 – Je suis l’invité de votre nouveau partenaire de travail, Robert de Conakrin, grommela Ferki. 
– Je ne voulais pas vous froisser, répondit le clone, avant d’ajouter gaiement, je sais que votre communauté est principalement employée dans les services de sécurité, alors j’ai logiquement fait le rapprochement. 
– Et votre communauté à vous, est-elle toujours aussi bien impliquée dans les laboratoires ? » répondit Ferki, faisant allusion aux deux autres clones de la star holographique. 
   Tous les deux se jaugèrent. La rencontre entre le centurilien et le clone annonçait plus la répétition d’un duel titanesque qu’un futur tête-à-tête. Enfin Robr arriva, ravi de voir ses deux amis faire connaissance. 
   « Et bien je vois vous déjà faire présentations. Il ajouta d’un ton le plus cérémonieux possible, ne faisant qu’accentuer son aspect monstrueux, n’ai donc pas vous imposer formules usage, mais si vous souhaitez, peux le faire. » 
   Daïsen Kulit Hazul détacha enfin son regard intense de celui de Ferki pour sourire au mutant. Elle lui demanda d’un ton chaleureux de lui apporter une bouteille d’un grand millésime et trois coupes à sa table. Celui-ci s’exécuta aussitôt, laissant ses amis de nouveaux seuls, face à face. 
  « Mon nouveau partenaire, comme vous dites, est fort serviable, et il m’a déjà beaucoup parlé de vous, mais le héros qu’il m’a décrit était moins agressif. » 
   Ferki se détendit un peu, lâchant un petit rire amusé. Il jugea inutile de rester sur ses gardes avec cette jeune vedette, plus sublime que dangereuse. Il eût même l’audace de lui annoncer qu’il se trouvait sur Loisirs 63 car il avait besoin de Robr pour le seconder dans une mission. Interloquée, Daïsen Kulit Hazul observa Ferki, ne sachant pas si celui-ci se moquait ou voulait l’impressionner. Elle leva la tête, posa une fine main sur sa gorge délicate, puis éclata d’un rire cristallin, savourant l’ironie dont usait sans cesse ce curieux personnage. Elle lui prit le bras pour l’entraîner à sa table. Certains invités se tournèrent sur leur passage, murmurant déjà quelque commérage. Mais Ferki se dégagea de la chaude emprise, mettant fin à l’enthousiasme de la star. Il prit solennellement congé d’elle. Elle le regarda s’éloigner à grand pas, puis après une légère hésitation, regagna sa loge, sans un regard pour ses invités, tandis que les ragots se propageaient déjà sur tout Loisirs 63. (...)



Extrait Livre II : Destruction et Renouveau - Chapitre 7 : Un clone féerique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire